[Analyse] Quelques campagnes en cours intéressantes à suivre…

Alors aujourd’hui, plutôt que d’analyser une campagne en particulier (je n’ai pas oublié que je vous dois d’ailleurs toujours l’analyse d’Arcadia Quest Inferno, avec plein de belles innovations de la part de Cool Mini), j’ai décidé de vous parler juste de quelques faits marquants mais sur plusieurs campagnes en cours : Sbires, Heldentaufe, Argo, Battle Arena Show, Explorers of the North Sea, The Walking Dead et Teen Mutant Ninja Turtles.

Nous allons donc survoler ces campagnes, et je ne vais pour chacune d’elle vous parler que d’un ou deux faits marquants. Malheureusement, cela risque d’être plutôt négatif. De mon point de vue il est en effet plus facile sur une campagne Kickstarter “d’éviter de faire des erreurs” que de “faire une campagne parfaite”. C’est d’ailleurs pour cela que mes analyses sont le plus souvent basées sur les erreurs commises plutôt que sur les bonnes pratiques, que je relève quant à elles plutôt dans les articles de type “Réflexions”.

Sbires

La toute dernière en date est une campagne sur Ulule qui a été lancée mardi. Pas mal de petites critiques sur cette campagne comme entre autre la plateforme (mais ça peut se débattre pour un jeu uniquement en Francais), la durée de 40 jours beaucoup trop longue ou les EB qui ne permettaient pas d’atteindre le seuil de financement.

Néanmoins, j’ai surtout choisis de parler de deux choses ici. La première étant justement les EB qui, avec une remise de 20%, ont créé un blocage psychologique au niveau des backers les ayant ratés et qui maintenant,  sans surprise, hésitentà pledger. Je vous invite à voir sur Cwowd ou Trictrac, ça en parle pas mal.

Le deuxième point est plus général, et je trouve qu’il est intéressant d’en parler à l’occasion de cette campagne. Les figurines sont montrées dans la vidéo de présentation et proposées sur un pledge un peu plus cher que le pledge avec les standees (on passe de ). Mis à part le fait qu’il n’est pas très honnête de montrer les figurines dans la vidéo, il y a surtout un risque de blocage psychologique vu l’écart de prix énorme entre les deux pledges. Je pense que la majorité des backers, une fois vues les figurines, vont considérer que c’est “ça la base” et que l’autre pledge est une version light. Sauf qu’à ce prix là, pas de question à se poser, pour à peu près tout le monde ça ne passe financièrement pas. Donc il y a, je pense, un risque élevé de blocage dans l’action de pledger.

Personnellement, je pense que soit je n’aurais ajouté les figurines en addon à ce prix là que vers la fin de la campagne (et non pas sous forme d’un pledge), soit plus probablement je m’en serais totalement passé étant donné que de toutes façons elles ne ciblent qu’une élite extrêmement réduite, et probablement moins d’une dizaine de pledges potentiels.

Heldentaufe

Un relaunch avec une campagne clairement mieux préparée et qui va très probablement réussir cette fois ci sans trop de soucis. Je passe rapidement sur le seuil de financement toujours un peu délirant pour ce type de jeu (pas loin de $35.000 demandés), et la com en mode service minimum avec un update de temps en temps.

Sinon, surtout, la même erreur toujours est encore de montrer les Strech Goals impossibles à atteindre comme on s’en rend compte dès les premiers jours, et surtout en en montrant quatre ou cinq pas particulièrement sexys. Un remaniement plus tard, ils sont moins inintéressants mais toujours quasi impossibles à atteindre, et c’est bien dommage (mieux vaut un seul SG non atteint qu’on offre, que quatre ou cinq qui resteront pour toujours comme une sorte de “pont trop loin”…).

D’un point de vue positif, la durée plus courte et probablement un plan de com bien préparé font que ça monte régulièrement et que, même si ce n’est pas la foule en délire, on passe pour l’instant le ventre mou sereinement.

Argo

Que dire sur ce relaunch ? Pas grand chose, à part que ça tient à peu près mais à grand renfort de communication payante (probablement plus de 1000€ sur Trictrac, autour de $500-600 sur Kicktraq avec une bannière, une page d’accueil et un fond d’écran, et une campagne sur BGG qui est probablement  dans les $1000 même si je l’ai peu vue et que je ne suis pas sûr qu’ils avaient un takeover…). Dans tous les cas, ça devrait financer sans trop de souci, mais a quel prix ?

A noter que le porteur de projet prépare le terrain pour des Strech Goals qui seraient débloqués par les commandes éventuelles de ses partenaires (distributeurs ou boutiques). Pour en avoir discutés sur Cwowd, je pense qu’on est à peu près unanimes sur le fait qu’il s’agit surtout de remettre dans la boite ce qui avait été sorti pour faire de faux SG. Après aucune certitude, juste des interprétations.

Battle Arena Show

La encore un relaunch, c’est la mode, et là encore ça va passer. Mais par contre ils doivent être dans le stress permanent et leur fin de campagne va être à mon avis usante même si je ne la vois absolument pas repasser sous le seuil de financement.

Alors pourquoi ils rament ? Une double erreur initiale : les EB temporels et la sortie anticipée de la machine à Addons. Une fois de plus une campagne victime d’un Early Bird de 48h (je pense que la seule que j’ai vu marcher comme cela est Mare Nostrum) et comme si cela ne suffisait pas ils en ont rajoutés des “presque EB” juste après : sans surprise la campagne ne se fait depuis le début quasiment que sur les EB.

Quand à la machine à Addons ils l’ont lancés dès les deux premiers jours (pendant les EB) avec 3 addons sur ces deux jours… vraiment dommage quand on pense que ça aurait pu soutenir le reste de la campagne et éviter les creux qu’on voit actuellement.

Explorers of the North Sea

Là, je voulais juste faire une mini parenthèse sur “la gestion de sa communauté” ! On est un peu dans le cas de la plupart des campagnes de Stegmaier où Shem fait le gros du travail autour de sa communauté et de son historique sur KS. Avec plus de $300k NZD levés sans grande difficulté et avec une communication “en mode service minimum”, pour un jeu somme toute classique à l’allemande !

Ca montre bien que travailler sa communauté, ça paye, et avec un effet de levier au fur et a mesure que les campagnes s’enchaînent. D’ailleurs à réfléchir, pour les petits porteurs de projets, cette notion de suite entre les jeux semble très payante avec aussi Valeria (même illustrateur d’ailleurs) qui cartonne pour son deuxième opus.

The Walking Dead et Teen Mutant Ninja Turtles

Pour finir deux jeux à licences fortes, mais avec des traitements totalement différents et des succès nets, mais peut-être pas aussi forts qu’on aurait pu le penser, surtout après le carton de Ghostbusters l’année dernière.

Pour moi, Mantic avec The Walking Dead s’est un peu trop enterré en choisissant de cibler les joueurs de jeu de figurines avec un peu jeu d’escarmouche (au tarif d’un jeu d’escarmouche), alors qu’une licence aussi forte aurait plutôt mérité d’adresser le plus grand public avec un jeu à la Mars Attack. Leur présentation de l’offre (où il n’a jamais été clair de savoir ce qui était box upgrade ou KS+) et un coût de départ démesuré dur à justifier sans les Strech Goals à venir ont enterré le début de campagne. Au final la campagne a été sauvée par l’ajout d’un pledge plus limité mais à plus petit tarif, et l’ajout d’un addon estimé à $40 dans le pledge qui semblait trop cher…

Et les Ninja Turtle ? Là, une tout autre approche avec un jeu clairement « familial plus », qui s’adresse donc parfaitement à la cible de cette licence. Par contre, une offre pas vraiment super sexy par rapport à une offre boutique mais correcte tout de même, va faire que ça va finir dans les “gros projets KS” mais sans atteindre le million de dollars pour autant, ce qui aurait à mon avis été facile avec une offre kilo plastique comme celle de Ghostbusters.

Pour conclure

Voilà, un petit tour de quelques campagnes sur lesquelles j’ai trouvé quelques points forts ou petits défauts que je voulais partager avec vous. Autant s’inspirer des forces des autres et essayer d’éviter de refaire les choses dont on a vu qu’elles marchaient moins bien…

Laisser un commentaire