Mécanique

[Mécanique] Comment intégrer la livraison gratuite dans mes pledges ?

Voici aujourd’hui un tout petit billet sur une façon d’éviter de complexifier son KS en n’en doublant pas les pledges pour les livraisons gratuites (en point relais, sur un salon, ou à votre siège social par exemple) . Si vous avez prévu un Pledge Manager, c’est en effet assez simple à gérer et il vous suffira de prélever les frais de port à ce moment là. Vous pourrez donc les offrir à ceux qui ont choisi le retrait en mains propres. Par contre, si vous voulez une campagne simple et un prélèvement des frais de port pendant la campagne Kickstarter, là les choses se compliquent !

Mécanique

[Mécanique] Deux nouvelles fonctionnalités géniales sur Kickstarter !

Alors, vous avez du remarquer il y a quelques jours une petite mise à jour sur le look des pages Kickstarter. Rien de bien révolutionnaire, mais quelques couleurs qui ont changé et deux ou trois tous petits ajustements. Par contre, ce que je n’avais pas remarqué tout de suite et que je viens de découvrir en mettant en place une page pour un projet, c’est qu’il y avait aussi une mise à jour un peu plus profonde de leur backoffice (peut être qu’elle est arrivée après, mais elle est en tout cas très récente). Nous avons donc deux nouvelles fonctionnalités qui ont fait leur apparition côté créateurs de projets : la possibilité d’avoir plusieurs comptes utilisateurs avec une gestion des droits, et une option pour clarifier un petit peu le contenu des pledges.

meditation-monk-wallpaper-4

[Analyse] Des tentatives de réintégrer les boutiques dans l’économie du crowdfunding

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’un sujet un peu particulier qui est  l’intégration des boutiques dans sa stratégie de crowdfunding. Pour plein de raisons sur lesquelles je ne vais pas m’étendre aujourd’hui, je suis plutôt contre le pledge boutique sur les campagnes que je gère dans le sens ou généralement ces pledges font plus de mal que de bien, peu importe la manière dont ils sont présentés. Néanmoins, de plus en plus d’éditeurs lançant  des campagnes Kickstarter, et encore plus les habitués de ce moyen de financement, essayent de trouver des solutions pour réintégrer les boutiques dans l’économie globale du crowdfunding. J’ai donc décidé de vous parler aujourd’hui de deux exemples de campagnes récentes dont j’ai trouvé la manière de gérer l’offre boutique particulièrement intéressante, et pourtant totalement différente.

meditation-monk-wallpaper-4

[Réflexions] Combien de niveaux de pledges pour ma campagne ?

J’avoue que, ces derniers temps, j’ai été un peu moins dispo et que le blog a quelque peu été mis en jachère, mais je vais essayer de me rattraper et de faire quelques articles. En fait, j’avais plusieurs sujets que je voulais traiter en billets vidéo mais faute de temps j’ai sans cesse remis au lendemain… Aujourd’hui je vais donc traiter en billet classique un des sujets qui traînait un peu en attente d’une vidéo. Je m’excuse pour ceux qui ont vu passer le brouillon il y a quelques jours, cette fois ci c’est le vrai billet… La question du nombre de pledges (et évidemment de leur contenu et leur prix) est certainement parmi les toutes premières à se poser quand on veut lancer une campagne de crowdfunding. Je ne vais pas aujourd’hui rentrer dans les détails de comment les déterminer, ou comment optimiser leur contenu, mais plus essayer de vous donner des pistes de réflexions sur le nombre que vous allez en proposer : un, deux, six, dix ? Et sur les erreurs à éviter de commettre.

meditation-monk-wallpaper-4

[Réflexions] Est ce que les figurines font vendre sur Kickstarter ?

Aujourd’hui, sur un forum que je fréquente assidûment une question s’est posée : “Est-ce-que mettre des figurines ça boost  le public USA ?”. Alors j’ai commencé à dire que c’était improuvable, ni dans un sens ni dans l’autre,et a expliquer mon point de vue et j’en suis arrivé a une page de texte… Donc j’ai décidé de mettre mes idées à plat et au propre pour en faire un petit billet de blog. Attention, on part hors considérations de coût (mais en considérant le sur-coût comme faible) et de problématiques techniques, la question est vraiment d’un point de vue marketing.

Arcadia-Inferno

[Analyse] Retour sur la campagne Arcadia Quest Inferno

Alors déjà, pour ceux qui ne me connaissent pas trop il faut savoir que, de mon point de vue, Cool Mini or Not fait partie des porteurs de projets qui ont “créé” le marketing Kickstarter, et surtout qu’il font partie de ceux qui ont imposé certains codes pour une campagne Tabletop réussie. Suivre leur modèle de communication permet d’être à peu près sûr que les backers ne seront pas “perdus”. et même si ça ne garantie pas la réussite de votre projet, cela permet d’éviter de nombreuses erreurs, dont le risque d’avoir une offre trop complexe ou trop peu lisible pour les backers. Leur dernière campagne, Arcadia Quest Inferno (le deuxième opus d’Arcadia Quest) s’est terminée il y a bien longtemps (en décembre) mais j’avais vraiment trouvé intéressant la manière dont ils avaient géré cette campagne, surtout concernant quelques points clés que j’ai trouvés particulièrement originaux. 

[Réflexion vidéo] Quand lancer sa campagne Kickstarter ?

Aujourd’hui, un tout nouveau format de billet de blog : le billet vidéo. J’avais envie de vous raconter plein de choses sur le choix du meilleur moment pour lancer ses campagnes Kickstarter, et au final impossible de faire un billet de taille raisonnable, donc j’ai eu cette idée… qui vaut ce qu’elle vaut, à vous de juger ! J’ai déjà eu quelques retours et je suis aussi conscient des principaux défaut : je ne suis pas du tout à l’aise dans cet exercice, il faut que je change de t-shirt la prochaine fois, et c’est trop long. Initialement je voulais tenir en 7-8 minutes, mais je me suis emballé et dur de couper, donc celle là fait pas loin de 15 minutes. Je m’excuse d’avance de la durée… Voilà, maintenant en plus de me dire si vous avez des remarques sur mes réflexions comme d’habitude, j’ai envie de vous demander : alors vous en pensez quoi ? C’est vraiment moins bien et on arrêtes les vidéos, ou ça apporte un vrai plus au contenu et on continue en essayant d’améliorer…?

meditation-monk-wallpaper-4

[Réflexion] La fin de la domination du “kilo-plastique” ?

Jusqu’à maintenant, il était clair que les “gros” KS (j’aime bien parler de “Big One” pour ceux à plus de un million de dollars) étaient exclusivement réservés aux jeux à figurines, et plus particulièrement à ceux que l’on appelle les kilo-plastique. Néanmoins, depuis fin 2016 on a observé une nette modification de cette tendance avec l’arrivée quasi simultanée de trois jeux plus traditionnels qui sont entrés dans ce top entre octobre et décembre. Pour moi ,c’est loin d’être un hasard, et il s’agit même de quelque chose de prévisible vu qu’on voyait de plus en plus de jeux à l’allemande avoir des campagnes qui explosaient, que ce soit en nombre de backers (plus de 10.000 n’est plus si exceptionnel pour ce type de jeux) ou de montant (faire plus de $200-300k n’est plus non plus rare pour les jeux à l’allemande ou jeux de cartes).

Shipwrights

[Analyse] Quelques campagnes en cours intéressantes à suivre…

Alors aujourd’hui, plutôt que d’analyser une campagne en particulier (je n’ai pas oublié que je vous dois d’ailleurs toujours l’analyse d’Arcadia Quest Inferno, avec plein de belles innovations de la part de Cool Mini), j’ai décidé de vous parler juste de quelques faits marquants mais sur plusieurs campagnes en cours : Sbires, Heldentaufe, Argo, Battle Arena Show, Explorers of the North Sea, The Walking Dead et Teen Mutant Ninja Turtles. Nous allons donc survoler ces campagnes, et je ne vais pour chacune d’elle vous parler que d’un ou deux faits marquants. Malheureusement, cela risque d’être plutôt négatif. De mon point de vue il est en effet plus facile sur une campagne Kickstarter “d’éviter de faire des erreurs” que de “faire une campagne parfaite”. C’est d’ailleurs pour cela que mes analyses sont le plus souvent basées sur les erreurs commises plutôt que sur les bonnes pratiques, que je relève quant à elles plutôt dans les articles de type “Réflexions”.